Skip to content
Advertisement
2012/06/06 / vpourchet

Starwind iSCSI SAN: Creation d’un volume CDP

    Le volume CDP dans l’architecture Starwind iSCSI SAN permet la protection continue des données (CDP = Continous Data Protection). Il permet la réplication des données en mode block et offre des possibilités de restauration ‘point in time’.

Les snapshots permettent la restauration point-in-time ils peuvent agir au niveau du volume ou au niveau des fichiers et dossiers.

Les clones permettent de cloner une LUN entière et contribuent à une protection des données accrue.

Voici maintenant comment créer un volume CDP avec le logiciel Starwind iSCSI SAN.

Commencer par ouvrir la console starwind, sélectionner un serveur dans la liste puis cliquer sur Devices. Effectuer un clic droit puis cliquer sur Add Device.

    Sélectionner le type de stockage Hard Disk. Puis cliquer sur Next.

 

    Cocher l’option Advanced Virtual et cliquer sur Next.

    Cocher l’option Snapshot and CDP device puis cliquer sur Next.

    Cocher l’option Create a new Virtual Disk, puis cliquer sur Next.

Définir l’emplacement du fichier du disque sur le serveur (location and name), il est également possible de définir le nombre de secteurs par bloc ou encore de définir un emplacement pour la création de fichier journaux (logs). Une fois les options définies, cliquer sur Next.

    Sélectionner le mode opérationnel du volume :

  • Growing image (thin provisionning) : permet de créer un volume basique qui grossira en fonction de l’espace nécessaire, il permet de réduire l’espace disque utilisé au strict nécessaire mais ne supporte que la création de snapshots manuels.
  • Snapshot and CDP: identique au thin provisionning, mais y ajoute la fonctionnalité de snapshots automatiques. Un champ période permet de définir la fréquence des snapshots.
  • Auto-restored snapshot : permet de créer des snapshots auto-restorés (les changements effectués seront alors perdus), permet de repartir d’un volume ‘neuf’ à chaque session.
  • Read-only image: acces au volume en read-only uniquement.

Une fois le mode choisi et ses options renseignées, cliquer sur Next.

    Définir les éventuels paramètres de cache. Puis cliquer sur Next.

    Sélectionner les paramètres de création de target (cible), dans le cas d’un nouveau volume, créer une nouvelle cible, renseigner son alias, cocher l’option multipathing pour un accès en cluster au volume et cliquer sur Next.

    Cliquer sur Next.

        Cliquer sur Finish.

    Le volume et la target son créés !

wandelingen

kledingmerken

Leave a Reply

Your email address will not be published.