Skip to content
Advertisement
2012/06/09 / vpourchet

Starwind iSCSI SAN: Creation d’un volume HA

 

    Les volumes HA dans la solution logicielle StarwindiSCSI SAN permettent d’assurer la haute disponibilité de l’infrastructure de stockage. Le mécanisme de haute disponibilité permet de synchroniser le volume sur un second serveur via un lien réseau dédié et un mécanisme de heartbeat (battement de cœur) permet en temps réel de détecter une éventuelle panne matérielle et réaliser un basculement vers le volume répliqué. Ceci est illustré par le schéma suivant.

    Voyons à présent la mise en place d’un tel volume avec la solution starwind iscsi san.

    Dans un premier temps, ouvrir la console de management starwind. Effectuer un clic droit sur l’entrée Starwind servers du menu et cliquer sur Add starwind server.

    Entrer l’adresse IP du serveur et cliquer sur OK.

    Le/les serveurs ajoutés apparaissent maintenant dans le menu, pour se connecter au serveur, effectuer un clic droit puis cliquer sur Connect.

    Par défaut le compte à utiliser est :

  • login root
  • password starwind

 

    A présent, sélectionner un serveur puis cliquer sur l’entrée Devices de l’arborescence.

    Effectuer un clic droit dans la partie supérieure droite de l’écran et cliquer sur Add device.

    Sélectionner l’option Hard Disk et cliquer sur Next.

    Sélectionner l’option Advanced Virtual et cliquer sur Next.

    Sélectionner l’option High Availability device et cliquer sur Next.

    Entrer l’alias de latarget puis cliquer sur Next.

NOTE : l’alias sur la capture d’écran est erroné, il a ensuite été corrigé en datastore01-HA.

    Entrer l’adresse IP, le username et le password pour permettre à starwind de se connecter au partner server (serveur partenaire) afin d’y créer le même volume pour la réplication. Puis cliquer sur Next.

    Entrer un alias pour latarget sur le serveur partenaire cette fois. Pour permettre de les distinguer (le primaire du réplica), starwind ajoute par défaut ‘-Partner‘ a l’alias initial. Cliquer sur Next.

    Spécifier les paramètres du volume à créer :

    – En premier spécifier son emplacement, pour un nouveau volume cocher la case ‘create new‘.

    – Spécifier l’emplacement du volume réplica sur le serveur partenaire. Cocher la case ‘create new‘ s’il s’agit d’un nouveau volume.

NOTE : utiliser le bouton … pour ouvrir un explorateur windows afin de naviguer dans l’arborescence du système de fichier pour définir l’emplacement comme illustré sur la seconde capture.

    – Spécifier la taille du volume à créer.

    Cliquer sur Next.

    Configurer le mécanisme de synchronisation et de heartbeat. Deux interfaces réseau sont requises, l’une dédiée à la réplication et l’autre au heartbeat. Il est possible d’assigner une priorité au volume (primary/secondary) qui permet de définir quel volume est utilisé en temps normal (le primaire ou le réplica). Une liste des interfaces réseaux disponibles sur le serveur est présentée. Il suffit de cocher la fonctionnalité souhaitée par interface (sync ou heartbeat). Si une seule interface réseau est présente il ne sera pas possible de passer à la suite.

    Une fois les interfaces choisies et leur fonctionnalité renseignées, cliquer sur Next.

    Effectuer la configuration pour le serveur partenaire (noter que la priorité primary/secondary n’est ici plus affichée, le choix ayant été fait dans l’écran précédent). Cliquer sur Next.

    Définir le nombre de sessions concurrentes pour les modules ethernet 10Gigabit, qui permettent d’améliorer la vitesse des transferts. Cliquer sur Next.

    Rensigner maintenant la méthode d’initialisation des volumes (initialisation initiale). Cocher l’option ‘clear virtual disks‘ s’il s’agit de la création de nouveaux volumes, les options suivantes permettent de synchroniser dans un sens ou dans l’autre et sont utilisées par le cas ou par exemple vous auriez créé un volume standard et souhaiteriez le transformer en volume HA. Cliquer sur Next.

    Renseigner les paramètres de cache puis cliquer sur Next.

    Cliquer sur Next.

    Cliquer sur Finish.

    Notre volume apparait maintenant dans la liste, noter la progress bar (barre de progression) indiquant l’état d’avancement de la synchronisation (0% sur la capture).

    Les paramètres du volume sont accessibles dans la partie inférieure droite de la console, la synchronisation initiale prends un certain temps compte tenu du fait qu’il s’agit de nouveaux volumes, par la suite seul le différentiel entre les deux volumes sera envoyé du primaire vers le partner.

    A noter l’utilisation de l’interface réseau qui durant le processus n’as pas dépassé les 1% dans mon cas mais a mis un certain temps compte tenu du fait que j’ai créé trois volumes en même temps et que la synchronisation s’est faite sur un lien 100Mbits.

Leave a Reply

Your email address will not be published.