Skip to content
Advertisement
2015/03/21 / vpourchet

VMware Integrated OpenStack : Introduction

 

Aujourd’hui nous allons découvrir ensemble la solution intégrée OpenStack VMware. Dans cet article nous commencerons par présenter la solution OpenStack et son architecture logique avant d’embrayer sur une présentation de la solution intégrée proposée par VMware pour déployer facilement et en quelques minutes un Cloud IaaS OpenStack sur une Infrastructure VMware vSphere.

Mais commençons par le commencement, qu’est-ce qu’OpenStack ?

Présentation d’OpenStack

 

Généralités

OpenStack est une plateforme de Cloud IaaS (Infrastructure as a Service) Open Source. Le projet OpenStack a démarré en 2010 sous forme d’une Joint-Venture entre l’hébergeur RackSpace et la NASA. Le projet est aujourd’hui géré par la Fondation OpenStack, organisation à but non lucratif fondée en Septembre 2012.

Le tableau ci-dessous récapitule les différentes releases d’OpenStack.

Architecture

L’architecture OpenStack se présente sous la forme de modules, aussi appelés Projets qui adressent tous des fonctionnalités complémentaires et disposent chacun de leur propre API afin de facilité l’intégration des modules entre eux.

La liste des Modules est la suivante :

  • Compute : Nova
    (application)
  • Object Storage : Swift
    (stockage d’objet)
  • Image Service : Glance
    (service d’image)
  • Dashboard : Horizon
    (interface Web de paramétrage et gestion)
  • Identity : Keystone
    (gestion de l’identité)
  • Network : Neutron
    (auparavant nommé Quantum) (gestion des réseaux à la demande)
  • Storage : Cinder
    (service de disques persistants pour les machines virtuelles)
  • Orchestration : Heat
    (service d’orchestration à base de template)
  • Telemetry : Ceilometer
    (service de métrologie notamment pour la facturation)
  • Database Service : Trove
    (Service de Base de donnée à la demande)
  • Data Processing : Sahara
    (Service de Big Data grâce à Hadoop)

L’architecture conceptuelle OpenStack est illustrée dans le schéma suivant.

 

VMware Integrated OpenStack

Annoncé GA en même temps que vSphere 6 en ce mois de Mars 2015 (bien qu’en bêta depuis un certain temps), VIO est l’intégration VMware d’une plateforme OpenStack, facilement déployable sur une infrastructure vSphere et bénéficier des fonctionnalités telles que HA, DRS ou encore vSAN. Le support de la solution est assuré par VMware et celle-ci s’intègre parfaitement avec d’autres produits tels que la suite vRealize tels que vRealize Automation ou encore vRealize Log Insight via des management pack. Le schéma ci-dessous présente l’intégration VMware / OpenStack.

Les deux principaux composants de VIO sont :

  • Le VIO Manager
  • Les composants OpenStack

VIO se présente sous la vorme d’un OVA qui contient le serveur de management (VIO Manager) et un template Ubuntu Linux utilisé pour le déploiement des différents services OpenStack.

Une fois déployés, les VMs présentes sont les suivantes :

Ces VM représentent le cluster de Management, en parallèle de ce cluster un autre cluster hébergera les machines virtuelles déployées par OpenStack. Il est recommandé de dissocier le cluster de management du cluster de déploiement bien que cela ne soit pas obligatoire.

Focalisons-nous maintenant sur la vue logique du cluster de management et ses composants.

Au sein de ce cluster, on retrouve : deux Load Balancers en actif/passif, les VMs ‘dédiée’ VIO sont l’OMS (OpenStack Management Server) qui héberge la totalité de la configuration VIA et la pousse aux composants OpenStack lors de l’installation initiale et le template dont nous avons précédemment parlé. Pour la partie purement OpenStack, on retrouve un cluster de contrôleurs en actif/actif, un cluster RabbitMQ en actif/actif pour le bus de communication entre les services OpenStack, un cluster de caching mémoire en actif actif, un cluster hébergeant les bases de données en actif/passif/passif, et un compute driver par cluster de déploiement.

Concernant les prérequis, la configuration de l’OMS est la suivante :

# of VM

CPU

Mem (GB)

Disk (GB)

1

2

4

25+44

 

Celle de l’ensemble des composants OpenStack est la suivante :

# of VM

CPU

Mem (GB)

Disk (GB)

13

48

160

580

Enfin, celle du cluster NSX (Edge, Manager et Cotrolleurs) :

# of VM

CPU

Mem (GB)

Disk (GB)

16

36

34

620

Pour conclure, voici les prérequis si vous souhaitez implémenter la solution VIO :

  • vSphere version 5.5u2 au minimum en édition enterprise plus
  • NSX 6.1.3
  • 3 Host pour le management cluster/edge cluster
  • 1 host ou plus pour le cluster de déploiement
  • Un serveur NTP
  • Trois réseaux :
    • 16 Adresses IP
    • 3 IP static sur un réseau externe
  • Des Ip ranges réservés
  • Des images de VMs pour Glance

Prochaine étape : le déploiement sur le lab :-)

3 Comments

Leave a Comment
  1. Valentin / Mar 23 2015 12:58

    Trés bonne intro :) Merci de ton partage de connaissance

    • vpourchet / Mar 23 2015 18:49

      Hello Valentin, de rien :)
      Peut tu juste checker que l’url de ton blog dans le blogroll fonctionne ? Car moi elle me retourne une erreur BDD … :-\

      Cordialement,

      Valentin

      • Olivier Cahagne / Mar 24 2015 07:42

        L’URL a marché pour moi, j’arrive là depuis Inoreader

Leave a Reply to vpourchet Cancel reply

Your email address will not be published.